Association pour le développement
des soins palliatifs en Essonne

L'ASP-91 est une association non confessionnelle de bénévoles d'accompagnement

Nos équipes interviennent :

  • à la demande des structures de soins, après signature d'une convention,
  • auprès des personnes suivies en en Soins Palliatifs ou de support,
  • auprès de leurs familles et de leurs proches,
  • dans le département de l'Essonne,
  • en institution ou au domicile

Après leur recrutement, nos bénévoles sont accompagnés et formés en continu

Le moment est peut-être venu pour vous de faire le pas !

Ce site souhaite :

  • expliquer qui nous sommes,
  • définir le rôle des accompagnants bénévoles,
  • vous donner envie de nous contacter.

 

 



*** Cette année 2016,
l'ASP-91 fête ses
25 ans d'existence ! ***

Actualités

"Et les mistrals gagnants"

L’équipe du Fonds pour les soins palliatifs est heureuse de vous annoncer la sortie du film
d’Anne-Dauphine Julliand "Et les mistrals gagnants", prévue en salle le 1er février 2017.
(Anne-Dauphine Julliand est l'auteur de "Deux petits pas sur le sable mouillé"
et de "Une journée particulière").
Voir la bande-annonce


La bonne mort existe-t-elle ? - 5 novembre 2016

La prochaine journée thématique de l'ASP fondatrice est prévue le samedi 5 novembre,
de 9h à 16h30

avec la participation de :
Dr Sylvain POURCHET, Dr Bertrand GALICHON, Dr Frédérique NOEL, Damien Le GUAY, 
Anne-Marie TREBULLE, Christine NIERMARECHAL et Tanguy CHATEL
Lieu : Hôpital Saint-Joseph - IFSI - 96 rue Didot 75014 PARIS
(les modalités d'inscription seront précisées très prochainement...)


Soirée-Conférence à la Maison Médicale Jeanne Garnier
"Loi relative aux droits des malades et à la fin de vie"

En présence de Monsieur Leonetti, Le mardi 11 octobre 2016 à 19h30
Mairie du 15ème arrondissement – 31 Rue Péclet – 75015 Paris
Confirmation de votre présence au 01.43.92.21.05 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Vers une fin de vie apaisée (conférence) - 19 novembre 2016

Samedi 19 Novembre 2016 de 15H50 à 20H00 - Studio 104 de la Maison de la Radio
116, avenue du Président-Kennedy 75016 Paris

En France, 600 000 personnes meurent chaque année. Pour nombre d'entre nous, ce moment est effrayant et déroutant. Peut-on s'y préparer ? Non seulement la mort peut-être vécue dans l'apaisement, mais se préparer à la fin de vie peut aussi éclairer notre existence d'un sens nouveau.
Inscription, tarifs, plan d'accès, informations...

Une réflexion aux côtés de Françoise ELLIEN, Christophe FAURÉ, Agnès LEDIG, Fabrice MIDAL et Sylvain POURCHET

 

Cycles de conférences, groupes de partage...

Faire face au deuil en Essonne : des espaces de rencontre et d’échange

Vous venez de perdre l’un de vos proches et vous désirez partager votre expérience. La participation aux groupes est gratuite. Les séances ont lieu au Réseau NEPALE,
au sein de l’Hôpital Perray-Vaucluse 2 route de Longpont 91700 Sainte Geneviève des Bois. Renseignements : 01 69 63 29 70 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

• Le groupe d’entraide : Cet espace rassemble une dizaine de personnes dans un climat de confiance et de confidentialité animé par un psychologue et une personne formée.
12 séances par an.
• L’espace d’accueil : cet espace est un espace de convivialité ouvert à tous. 3 séances par an :
Le samedi matin de 10h à 12h00 : Le 15 octobre 2016 - Le 25 janvier 2017 - Le 20 mai 2017


La mort en question : un regard d'espérance

Série de conférences au Collège des Bernardins :
à partir du samedi 8 octobre 2016, jusqu'au 21 janvier 2017 - Sept samedis de 10h30 à 12h
Chaque séance est indépendante des autres. Tarifs : 6 € - 3 € (réduit)
Collège des Bernardins - 20 rue de Poissy - 75005 Paris


Réflexions, informations, législation...

Directives anticipées concernant les situations de fin de vie

La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de mettre en ligne des documents d'informations/explications et formulaires :
• "Les directives anticipées concernant les situations de fin de vie"
• "Les directives anticipées, document destiné aux professionnels de santé et du secteur médico-social et social"
• "La personne de confiance"
• "Pourquoi et comment rédiger ses directives anticipées ? Note méthodologique et de synthèse documentaire"
Cliquez ici pour consulter ou écouter l'ensemble de ces documents


décrets d’application de la loi Claeys Leonetti

Les trois textes réglementaires d'application de la nouvelle loi sur la fin de vie sont parus
le vendredi 5 août 2016 au Journal officiel, apportant des précisions sur les directives anticipées
et la sédation profonde et continue à la demande du patient.



Nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie

Approches éthiques de la loi du 2 février 2016, un cycle de rencontres publiques a été proposé
par l'Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France

Prise en charge médicale en fin de vie : encadrement juridique
(Lundi 9 mai 2016)
Souffrances et douleurs : ce que l’on ne supporte plus
(Mardi 10 mai)
Obstination déraisonnable, refus du soin : poser des limites
(Mercredi 18 mai)
Philosophie de la décision en fin de vie : les termes du processus décisionnel
(Mardi 24 mai)
Sédation profonde et continue : distinguer le « laisser mourir » du « faire mourir »
(Mercredi 1er juin)

Retrouvez ces ressources et publications sur le site espace-ethique.org


DES ÉMISSIONS - DES FILMS - DES LIVRES


Une mort très ordinaire (fichier PDF)

Un texte de Geneviève Laroque Présidente du groupe de travail ministériel sur l’aide aux mourants 1985-1986
Paru dans Le Monde en 1990


Une sélection de livres...

Proposées par le Centre National de Ressources Soin Palliatif


Musicothérapie et soins palliatifs

Entretien avec Cécile Fourage, musicothérapeute au Centre Hospitalier de Douarnenez -
Par Farah Mazouz, chargée d'écoute et d'information au Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie.


Enregistrement de la conférence

à laquelle participait Mr Jean Leonetti le mardi 09/06/2015, au Collège des Bernardins
cliquez sur ce lien pour télécharger la conférence ou écoutez-la en ligne

Commentaires d'un bénévole :
J'ai eu la chance d'y assister, ce furent 2H d'une limpidité absolue, M. Léonetti étant un orateur hors pair. La triste réalité nous montre, une fois de plus que cette loi a du mal à s'appliquer malgré tous les efforts déployés.


Vivre le temps qu'il nous reste à vivre (film)

Ce film nous emmène à la rencontre de patients en fin de vie hospitalisés en soins palliatifs.
Leur témoignage et celui de leurs proches nous permettront de mieux comprendre
la spécificité de la prise en charge palliative où tout est mis en œuvre pour vivre
jusqu'au bout ce temps si précieux et si fort qu'il reste à vivre.
Voir le film en cliquant ici (durée : 42 minutes)
Un documentaire à l'initiative de la SFAP Société Française d'Accompagnement et de soins Palliatifs
Réalisation Vincent Barillet et Jean-Luc Gunst
Ce film a été réalisé avec le soutien financier de la Fondation des petits frères des Pauvres,
de la Direction Générale de la Santé et en partenariat avec le Fonds pour les soins palliatifs.


Le Choix de Michèle (extrait video)

L'ASP 91 vous propose ce documentaire, qui a fait l'objet d'une projection-débat autour du film de Francis Grosjean « Le Choix de Michèle ».
Au cœur du débat sur la fin de vie, Le Choix de Michèle est le portrait bouleversant et lumineux de Michèle, par son frère, réalisateur, qui l'accompagne durant 21 jours jusqu'au bout.
Michèle, chercheur et artiste, malade depuis 10 ans d'un mélanome incurable, témoigne de son « métier de malade », de son combat pour la qualité de vie des patients et de son choix d'arrêter les traitements pour mourir à domicile, entourée des siens, grâce aux soins palliatifs.
Film : 52 mn


T'es malade ou quoi ? (video en ligne)

Rappelant à l'homme sa fragilité, la maladie fait peur. Synonyme de faiblesse, la maladie isole, voire exclut. On n'ose en parler, on n'ose l'approcher. On se crispe, et l'on réduit les malades à leur maladie. Que signifie être malade en France aujourd'hui ? A la veille de la 23e journée mondiale des malades, les Mardis des Bernardins interrogeront l'hypothèse d'une réduction des personnes à leur définition médicale pour faire avancer la réflexion vers une prise en compte des personnes dans leur globalité.
Bertrand Galichon médecin hospitalier, service des urgences à l'hôpital Lariboisière  - P. Brice de Malherbe, Docteur en théologie - Anne-Sophie Tuzynski, cofondatrice de Cancer@work - Doriane Villordin, coresponsable de l'aumônerie de l'hôpital Cochin.
Visionner le débat


Le traitement de la mort dans l'oeuvre de Walt Disney

Un article de Caroline Tête, documentaliste au CNDR Soin Palliatif, à retrouver ici